magnanimes2020@gmail.com   

Tél : 06 20 30 06 97

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018 Site créé par Jérôme Puech

Rechercher
  • Jérôme Puech

127 premières propositions pour Nîmes !



« Magna Nîmes » a organisé un café citoyen le jeudi 18 octobre au café Olive. 127 propositions ont été émises par les 70 participants. Elles serviront de base à des travaux en ateliers puis à l’élaboration d’un programme dévoilé en mars 2019.


Objectif Gard le soulignait dans son article compte rendu de la soirée : Magna Nîmes a le mérite de réunir des participants à 18 mois des municipales un soir de semaine. Pourtant «Magna Nîmes », le mouvement citoyen lancé en mars dernier au café Olive, a réuni 70 nîmois et habitants de l’agglomération pour produire des idées visant à améliorer la vie nîmoise au travers de 6 thématiques : une ville plus verte et plus propre, une ville réveillée (culture, sports, loisirs, férias et centre ville), une ville qui nous inclut (sécurité, logements et quartiers oubliés), une ville à l’économie plus forte, une ville construite en permanence avec nous et une ville avec plus de mobilités. Des thématiques libres étaient laissées à l’appréciation de tous. 127 propositions ont émergé à l’aide de Post-IT déposés sur les panneaux prévus à cet effet et à l’aide de Post-IT numériques sur un écran de télévision. Vous pouvez encore essayer cette belle innovation technologique imaginée par Wim de Jong, un membre de Magna Nîmes, en cliquant sur ce lien.




Ces 127 propositions vont servir de base de travail à des ateliers organisés en plus petit nombre (maximum 30 personnes). Le prochain sera consacré aux mobilités. Animé par Bouchra et Pierre, il aura lieu le mardi 27 novembre à 18h30 à l’Oberge espagnole, non loin de la gare centrale et près de la gare routière départementale et de Nîmes Métropole. Tout un symbole ! « Magna Nîmes » fera ensuite une synthèse des propositions. Elle croisera ce travail de fourmi avec sa propre perception des enjeux auxquels il faut répondre. En mars 2019, le mouvement citoyen promet une première liste de 10 propositions avec des détails sur la faisabilité des projets et son calendrier.


Succès pour l'écologie et la propreté dans la ville


En début de soirée, Jérôme a présenté le mouvement citoyen en rappelant quelles étaient ses valeurs : vivre-ensemble, démocratie locale et participative, écologie et liberté. Il a aussi pris soin de présenter les membres de l’organisation présents : Wim, Fatima, Pierre, Yann, Loriane, Meiké, Jullien, Nicolas et Richard.



Ensuite, chacun s’est afféré à réfléchir en petits groupes ou individuellement aux idées à inscrire sur les thématiques proposées. A partir de chacune des thématiques, un rapporteur ou une rapporteuse s’est exprimé pour lister les idées émises. Parmi elles, «Magna Nîmes» a observé que la thématique « Une ville plus verte et propre » a recueilli le plus de solutions avec 31 idées. La végétalisation de la ville, la présence de plus de poubelles ou encore des jardinières publiques ont été cités. La deuxième thématiques la plus fournie fut celle du thème de la ville réveillée. Si la ville s’est embellie, beaucoup s’accordent à dire qu’elle s’est endormie en matière d'accès à la culture et aux loisirs. Cela est aussi le cas du centre ville dont la redynamisation est en panne.


Les transports, la sécurité et les quartiers périphériques en question


Les organisateurs ont diffusé un micro-trottoir pour capter aussi les idées d’amélioration à apporter à Nîmes et à son agglomération. Il est apparu plusieurs aspects comme l’insatisfaction liée aux transports ou encore le sentiment fort d’insécurité notamment aux abords de la gare. Le film est à regarder ici :


Sur les autres thématiques, on retiendra une volonté affichée d’être associé aux décisions politiques et pas seulement dans le contexte des élections. Vrai ou fausse consultation citoyenne, les collectivités territoriales multiplient actuellement les consultations : projet Pichon, consultation sur les modes doux de déplacement ou consultation de la Région Occitanie sur l’alimentation.


Justement, la présence du Bio et l’utilisation des circuits courts dans les cantines de la ville faisaient parties des remarques soulevées le jeudi 18 octobre au café Olive. Enfin, des témoignages sont allés dans le sens de revoir la politique de la ville dans les quartiers périphériques en les désenclavant par les transports, en mettant de la présence humaine avec plus d’éducateurs spécialisés ou encore en assurant plus de mixité dans l’accès aux logements. La question de l’accès à l’emploi se pose aussi au travers de la volonté d’avoir une économie plus forte. Nîmes s’illustre malheureusement avec un taux de chômage élevé avec 12,5% contre 9% au niveau national et un taux de pauvreté affolant. Un tiers de la population vivrait en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 1 000 euros par mois.



La soirée s’est conclue par une belle surprise. Un concert gratuit a été par un groupe de musique qui répétait depuis trois jours au deuxième étage du café Olive. Il s'agissait du groupe Guapppecarto.


L’équipe de Magna Nîmes

204 vues

Notre actualité