Rechercher
  • Jérôme Puech

Magna Nîmes s'engage pour le climat



Au travers de deux événements, les adhérents du mouvement citoyen s'engagent clairement pour la transition écologique et le climat ! Ils s'expliquent dans cet article.


Le samedi 8 décembre sur l'Esplanade Charles de Gaulle, les associations pour la transition écologique ont réuni 600 personnes pour un rassemblement en faveur de la planète. Le mouvement citoyen "Magna Nîmes" et ses adhérents étaient présents pour témoigner de l'importance des enjeux écologiques. L'ambiance était particulièrement festive avec des prises de parole, des concerts et une batucada envoûtante par son rythme ! Les gilets jaunes ont également manifesté en faisant le tour des boulevards (2 000 participants). Certains se sont même mêlés avec plaisir à ce regroupement autour de la fontaine Pradier.


Magna Nîmes très présent



Interrogés les adhérents de Magna Nîmes se sont volontiers prêtés au jeu des questions réponses sur ce qu'ils faisaient concrètement pour préserver le climat. "Je me douche une minute seulement" a indiqué fier de lui le petit Sam devant la caméra. "On évite de trop prendre la voiture" se sont exprimés plusieurs personnes préférant l'exercice physique et la marche à pied.





Alors que les motards faisaient rugir leurs moteurs et laissaient la gomme sur le goudron, les imperturbables militants de la cause verte ont dansé sourire scotché aux lèvres. Beaucoup d'associations comme Nîmes en transition étaient présentes ainsi que des partis politiques (Parti Socialiste, EELV, les communistes...). Les représentants des exécutifs de la ville et de Nîmes Métropole ont brillé par leur absence laissant seuls les élus de l'opposition.


La suite de "Demain" !



Plus tôt dans la semaine, l'association CIT'EN organisait une projection du film "Après demain" au cinéma le Sémaphore. Le film est la suite du film documentaire "Demain" de Cyril Dion et de Mélanie Laurent. Il permet de faire le constat de ce que le film initial a changé. Le film est diffusé ce mardi 11 décembre à 23h15 sur France 2. A Nîmes, très concrètement, une monnaie locale, les Krocos, est née et les collégiens de Capouchiné ont installé des jardinières publiques. L'association CIT'EN se lance dans la création de ferme photovoltaïque comme sur le modèle d'Aubais dans le Gard. Jérôme Puech, représentant de Magna Nîmes, a assisté à la projection du film et a participé au débat qui a suivi. Il a pris des notes dans la perspective de rédaction d'un nouveau projet pour Nîmes. "J'ai retenu l'idée d'une ceinture agricole nourrissant 10% de la population comme à Liège ou alors l'idée de payer en partie (10%) les employés de la ville et de Nîmes Métropole sur le modèle de Bayonne" a t-il indiqué. Enfin, Grenoble montre l'exemple dans l'utilisation des vélos alors que Nîmes semble à la traîne.


L'équipe de Magna Nîmes



25 vues

Notre actualité

magnanimes2020@gmail.com   

Tél : 06 20 30 06 97

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018 Site créé par Jérôme Puech